Tjenbé bèl pou viv-li bien...

Silence…

https://www.youtube.com/watch?v=l7P4AXVd8Is&feature=share

Hey mon silence

mon silence

tu sais je ne me laisse pas aller dans la fatalité…

je vis

je vis

je vis

oui, je vis je vis je vis

hummm

Mon silence
Je ne comprends pas
Pourquoi le Monde déchiré, se déchire en corps

Pourquoi il se déchire en corps?

 

La feuille de la carte brûle
Et le feu essentiel est comme brûlis perfide
Et j’entends une voix d’homme
Belle de vibrations en vibratos de sincérité
Au concert de mains de corps

De corps dansant une musique
Musique jouée sur des instruments à rhétorique de percussion
De cordes, de caisses, de résonnances diversement colorées
Cette voix est frêle d’un espoir prié à la vie-même.
J’entends la question de savoir :

Qui sont les humanoïdes mémoires ?

Mon silence

Tu le sais
J’allume une existence
Et je songe que je m’éteindrai
En toi
Je laisserai en toi et de toi: Une
Un profond autre silence
Moi guéri
De la vie qui use
Pour vieillir et mûrir
Au soleil couchant de ma vie.

Mon silence
Entends cette mère
Je l’entends
Elle veut qu’il vive
Qu’il le réalise
Par Amour d’elle
Par Amour pour ailes
Ailes Ange d’elle survivant
Dans le détour du rêve
Qui prend forme dans la force
Entends-tu cette femme ?
Oui ! Alors, écoute là

Mon silence
Au jour viendra le mot
Le mot libre pour dire libre
Ce qui de l’homme et de la nature
Est la cause essentielle.

 

Terre

Mon Exil
La vie vit,
Et moi, je meurs, à côté d’elle.
La vie vit,
Et moi, fébrile, agile
Aux pieds d’argile

je lance l’incantation

L’amour toujours

Que mes larmes chaudes viennent inonder mon visage !

Que l’érosion de mon visage trace le sillon de mes fatigues !

Que la poussière me pollue mais ne me tue pas !

Je veux vivre

J’entends un cri perfide dans le monde que j’imagine

Je sens des douleurs universelles,
J’aurais pu déchirer mon corps dans une dépression.

Mais, cette folie n’arrive pas à durcir mon cœur.

Il continue de battre

Je suis dans le Monde

Et, j’ai conscience du monde en moi

Je laisse les vibrations fortes du tremblement me transpercer

Tous les jours sont neuf pour moi

Tous les jours sont neuf pour moi

Tous les jours sont neufs

Yo nèf

 

mon Silence

Nou lévé pou réklamé’w

Rantré adan méditasion

Pou wè solèy lève épi lapin souflé

Rantré an poétik mistik lavi-nou

Ki ka ba nou bon rétorik

Pou èskpliké san rantré adan piès pwoblèm ki kritik

Mon Silence…

L’Amour toujours…

Malik Duranty

Silence… Youtube

 


  1. Grangenois

    16 juillet

    ou di sa pou di épi sa bel épi sé tout!!!!!!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM
LÉSANS SYÈL DLO TÈ DIFÉ